Follow

Quand la bise fût venu, il rougît. Rien n’annonçait la fin de la tempête. Les frissons étaient là. L'humidité aussi. En se serrant un peu, la chaleur se faisait plus dense et la danse plus chaleureuse. Une valse numérique avec une puissante musique de fin. Les micros softs qui retransmettaient l'album de Guy Teubhe en vinrent à en déplacer le sens. Il rougissait désormais d'une colère sourde.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon - IndieHosters

This is the shared instance of IndieHosters. To be able to register, you need to be a paid user of IndieHosters.

You can also order your private instance with your own domain name and your rules!